Les Journées de la Harpe (Martinique, Guadeloupe, Guyane)
Accueil du site2015, 23 ème édition des journées de la harpe à la caraïbe et en Guyane, "Haïti à l’honneur"
Dernière mise à jour :
samedi 12 novembre 2016
Statistiques éditoriales :
110 Articles
1 Brève
4 Sites Web
1 Auteur

Statistiques des visites :
122 aujourd'hui
294 hier
211388 depuis le début
   
2015, en souvenir de Mimi Barthélémy
dimanche 7 juin 2015
par webmaster
popularité : 1%

Michèle Armand, dite Mimi Barthélémy, est née en Haïti le 3 mai 1939. Ancienne élève de l’Institut des Sciences Politiques à Paris, elle obtient une licence et une maitrise en lettres espagnoles à Paris X en 1978, un doctorat de troisième cycle d’Etudes Théâtrales et Cinématographiques à Paris VIII, en 1984 sur les indiens caraïbes noirs, dit garifunas du Honduras.

Elle se consacre à un théâtre fondé sur la mémoire de sa famille et de son pays d’origine et participe comme dramaturge, auteur et comédienne à la création de plusieurs spectacles notamment, " L’autre rive lointaine " avec Rafaël Murillo Selva au Honduras en 1981," Madea " avec Eduardo Manet en 1985 à Paris, " Sebastian goes shopping" avec Mike Griggs et le Red Rose Théâtre de Santa Cruz en 1983 en Californie, " La Cocarde d’Ebène " avec Claude Alranq en 1989 à Montpellier, " Soldats-marrons " 1989 à Ris - Orangis, " La dernière lettre de l’Amiral " 1991 reprise sous le nom de " Caribana " avec Emmanuel Plassard en 1999, Mistero Buffo Caraïbe d’après Dario Fo sous la direction de Dominique Lurcell en 1999 à Paris, " Une Très belle mort " avec Nicolas Buenaventura 2000, à Avignon. Elle participe à des créations collectives en France comme " Ainsi soient-elles " avec cinq conteuses en 1998 en Bretagne.

Depuis le milieu des années 80 jusqu’à sa mort, puisant dans la tradition orale de son pays, elle conte en récital, seule ou accompagnée de musiciens. Son travail de conteuse s’oriente vers le conte musical à partir de la tradition haïtienne du conte chanté qu’elle développe. " L’oranger magique " (1985), " La reine des poissons "(1987), " Tendez chante L’amour " (1995) et Le Fulgurant, épopée mythique (2007). Elle joue en France dans le monde francophone et non francophone. Elle publie chez différents éditeurs français et francophones, de nombreux livres de contes et comptines, des compacts-disques de contes pour enfants et adultes et des pièces de théâtre. Son premier roman est en passe d’être publié.

En 1989 elle obtient, lors du 3ème festival d’acteurs d’Evry, le Becker d’Or pour " La reine des poissons " et en 1992, le prix Arletty de l’universalité de la langue française pour " La dernière lettre de l’Amiral ".

En 2000 elle reçoit le grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite et en 2001 celui d’Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres. Elle vient d’être promue chevalier de la Légion d’Honneur (décembre 2010).

Mimi Barthélémy est décédée le samedi 27 avril 2013 d’une crise cardiaque, à la veille de ses 74 ans.

 
Documents joints à cet article :
Images jointes à cet article :
  • Taille : 225 par 225
  • Poids : 7.9 ko
  • Format : JPG